Fertilité : spermogramme – spermocytogramme

Vous avez pris rendez-vous pour un spermogramme et nous vous remercions d’avoir choisi les laboratoires Maymat.

 

Avant votre venue au laboratoire, il est nécessaire de respecter :

-un délai d’abstinence sexuelle compris entre 2 et 5 jours pour la bonne interprétation du spermogramme.

En cas d’abstinence supérieure à 5 jours, le spermogramme ne pourra être réalisé.

-boire 1 litre d’eau la veille au soir et au moins 1h avant de venir au laboratoire pour votre rendez-vous.

 

Si les conditions ne sont pas respectées, un nouveau rendez-vous vous sera proposé.

 

 

Une secrétaire vous accueillera et enregistrera votre dossier. Merci d’apporter votre ordonnance, carte vitale et carte de mutuelle pour la prise en charge de cet examen.

Une salle isolée et dédiée à cet examen est mise à disposition. Un seul rendez-vous de spermogramme par jour est prévu dans nos laboratoires de Bellerive-sur-Allier, Moulins et Nevers.

Une fois votre dossier enregistré par la secrétaire, un biologiste vous accueillera pour vous expliquer les conditions de recueil et pour remplir avec vous une fiche de renseignements cliniques.

Après avoir uriné, vous devrez vous laver les mains puis vous laver au savon le méat urinaire et le gland. Le recueil se fera par masturbation afin de recueillir l’éjaculat dans un flacon stérile spécifique.

-un spermogramme est un examen qui évalue le volume de l’éjaculât, le pH, le nombre de spermatozoïdes, la mobilité de ceux-ci, leur vitalité ainsi que la présence de globules blancs et globules rouges. Selon les premiers résultats obtenus, mais également si votre médecin l’a prescrit, ces premiers résultats peuvent donner lieu à une mise en culture du sperme pour rechercher une éventuelle infection : il s’agit d’une spermoculture.

-le spermocytogramme : il s’agit de l’analyse de la morphologie des spermatozoïdes réalisée au microscope.

recueil spermogramme
Pourquoi réaliser un spermogramme ?

Le spermogramme et le spermocytogramme constituent les examens clés de l’exploration de la fertilité masculine. Ils font partie du bilan d’infertilité du couple et sont systématiquement réalisés dans le parcours de procréation médicalement assistée (PMA). Il est recommandé de consulter après 1 an de tentatives infructueuses pour concevoir un enfant (ou 6 mois si la femme a plus de 35 ans)

En cas d’anomalie sur un premier spermogramme, il est nécessaire d’effectuer un contrôle au moins 3 mois après l’examen initial avant de conclure à un spermogramme pathologique. La spermatogenèse (processus de production des spermatozoïdes) nécessite une durée de 74 jours. La spermatogenèse comporte des fluctuations spontanées ou liées à une affection passagère comme la fièvre ou un syndrome infectieux. Un premier spermogramme anormal nécessite donc toujours un contrôle à 3 mois.

Les analyses plus spécialisées comme le TMS (test de migration survie des spermatozoïdes) le MAR test ou le test de fragmentation de l’ADN spermatiques ne peuvent être réalisés qu’en laboratoire d’AMP au CECOS de Clermont Ferrand.

 

Le spermogramme est également réalisé après vasectomie afin de vérifier l’absence de spermatozoïdes dans l’éjaculât, mais aussi pour surveiller l’efficacité de la contraception masculine.